Certes l’organisation est sympa, les bénévoles au top et la dotation plus que raisonnable mais je n’étais pas venu ici pour courir une épreuve à performance labellisée FFA mais plutôt pour participer à la première étape du Challenge de la Convivialité initiée par ses anciens dirigeants et de ce côté-là je dois dire que j’ai été franchement déçu.

Hormis la Pasta grandiose à l’Orangerie du château au milieu des organisateurs de ce circuit festif, la course du dimanche n’a elle quasiment rien eu de vraiment drôle !

Où sont passés les Tintin, Capitaine Haddock et autre Castafiore ? Ils étaient où les déguisés à part une dizaine de représentants maximum ? La course a semble-t-il vendu son âme au diable pour basculer clairement dans la performance, c’est bien dommage à mon goût.

Il suffit de lire le règlement pour bien comprendre que l’on n’est pas (ou plus !) ici pour rigoler :
• Le dossard doit être impérativement porté devant afin que son numéro et la publicité des partenaires soient bien lisibles
• Meneurs d’allure 3H00, 3H15, 3H30, 3H45, 4H00, 4H15, 4H30
• Marquage de tous les kilomètres
• Tous les accompagnateurs sont interdits : tout contrevenant sera disqualifié et sera responsable en cas d’accident

De plus les informations annoncées étaient loin de la vérité :
• Ravitaillements traditionnels et gastronomiques tous les 5 km
Ah bon ? Mon costume de clown devait me cacher les yeux car à part une bière par ci par là, j’ai dû louper pas mal de truc alors ou alors ils étaient bien cachés.
• Ravitaillement gastronomique et passage dans un chai au 38e km
Oui mais assuré par les Marathons de Vannes et de Cognac, le passage dans le chais servait à quoi ?
• Animation musicale à chaque ravitaillement
Là aussi, je devais être sourd par moment !

Le parcours aussi, à part les 2 passages dans la ville et dans le parc du château, est vraiment triste à mourir avec de longues lignes droites et des paysages sans intérêt.

Pas de récompense ni d’intérêt pour les déguisés c’est triste.

Je ne suis pas là pour juger cette organisation ou ce Marathon qui est vraiment une vraie référence sportive mais plutôt (vous l’avez bien compris) pour dire ma déception mais aussi que je ne reviendrais pas le faire c’est sûr.

Cerise sur le Mac DO, j’ai voulu commander quelques photos sympas que j’avais vu sur le site de PSV Photos mais j’ai bien failli m’étrangler quand j’ai reçu leur réponse, jugez plutôt :
 « Bonjour,
Suite à votre mail en ce qui concerne une commande pour vos photos de Cheverny, vous avez exactement 32 photos ( 3 photos ne sont pas vous ), nous vous proposons un forfait pour les 32 photos à 150€ en format numérique ( sur le site internet pour 32 photos le prix serait de 256€).
Pour passer commande, vous devez donc passer par nous, et non par le site pour bénéficier de ce prix avantageux (MDRR !!!). »

Allez sans rancunes va, mais sans moi les prochaines fois désolé !

Sinon on a quand même assisté à un évènement exceptionnel :


Avec Jean Berland 78 ans premier et pour quelques jours encore seul Français à avoir couru 300 Marathons !
On pourra dire qu’on étaient là pour vivre ce moment unique. Merci Patrick pour le rappel.

arrow