Comment raconter une aussi belle aventure en quelques mots et surtout par où commencer tellement l’histoire est belle? Pourtant, je vais essayer de vous retranscrire au mieux tout ce nous avons partagé tous les deux tout au long de ces 10 jours passés en plein coeur des élections Américaines.

img_0599

Vendredi 28 Octobre, nous voici à Roissy en partance pour la Capitale fédérale. Malgré notre voyage booké par Sportifs à Bord, nous sommes seuls faute de combattants (marrant pour un Marathon organisé par l’armée Américaine au travers de ses hommes les plus célèbres : Les Marines!)

fullsizerender-1

7h30 de vol pour une arrivée prévue en fin d’après midi avec les 6h de décalage horaire entre les 2 pays. Déjà quelques turbulences marqués avant d’atterir tout en douceur comme prévu.

fullsizerender

La limousine prévue par Elizabeth nous attend pour un autre voyage plus Princier vers notre hôtel : L’Holliday Inn East Side à quelques encablures seulement du départ et de l’arrivée de la course, juste à côté du Site le plus important et le plus émouvant de la ville : le cimetière d’Arlington où sont enterrés tant de soldats, jeunes ou vieux, anonyme ou gradés, simples ou Présidents des Etats Unis. Nous y reviendrons plus tard après le côté sportif.

A chaque fois que je viens aux Etats Unis, je suis toujours surpris par les mêmes choses : les drapeaux partout, la clim, l’accueil et le bruit omniprésent partout. Dans la rue, les bars et les restos, tout ici n’à l’air de fonctionner que bruyamment!

Histoire d’être tout de suite dans le bain, il faut se coucher tôt après avoir eu du mal à trouver une cantine digne de ce nom, mais qui dit dodo avec les poules dit levé à l’aurore (proverbe agricole).

Il faut d’abord prendre le métro, comme à Paris mais là à la mode US c’est à dire en beaucoup plus grand, la preuve…

dsc_4700

La remise des dossards se fait dans un hôtel où là aussi tout est … comment dire? Beaucoup, beaucoup plus …

dsc_4704

…vaste!

La Marathon Expo est sympa, de l »envergure de celle de Paris à peu près et même mieux que celle de NY finalement à ma grande surprise.

Même si c’est un Marathon plutôt émouvant et « sérieux », ils ont quand même leur mascotte attitrée.

dsc_4746

Il y a même des inconditionnels purs et durs, la preuve…

dsc_4724

Les traditionnelles photos funs

 

dsc_4741

Et les rencontres obligatoires ou presque…

dsc_4749 dsc_4753

Nous sommes armés pour l’aventure de demain…

dsc_4893-001

dsc_4912

La petite pasta traditionnelle même à l’autre bout du monde avec les potes de Courir Le Monde sans quoi nos Marathons n’auraient sans doute pas la même saveur…

Une dernière photo avant un juste sommeil réparateur car demain ce sera une tout autre histoire.

dsc_4874

Mais ce sera le sujet de l’épisode 2 😉

arrow