Rétrospective 2019

philippe-thuret-marathons-2019

Comme à chaque fois, il est bon de se souvenir des grands moments de l’année, voici pour moi ceux de 2019. Une année clairement découpée en 2 parties : celle d’avant et celle d’après mais avec toujours le même point commun : l’amitié !

Moi, qui ai pour objectif de faire au moins un marathon par an à l’étranger, je commence par celui que je voulais faire depuis longtemps avec mon pote Mounir : Marrakech !

Malheureusement, la météo et les conditions n’ont pas été terribles pour un séjour finalement assez minimaliste qui m’obligera à revenir un de ces jours pour vraiment apprécier. Chrono 4h09′.

 

On enchaîne le 17 Février avec un deuxième voyage au-delà de nos frontières, cette fois en Espagne du côté de Gérone. Le parcours est sous la forme d’une voie verte assez bucolique. A noter qu’il fait très froid au départ avec un petit moins 2 ! L’objectif de départ était un sub 4h mais bon les 4h11 au final, en étant somme toute assez facile du début à la fin, sont dans la même lignée que Marrakech. Marathon très sympa avec une ambiance assez familiale.

J’avais initialement prévu de participer au Marathon de Marseille pour lequel j’étais inscrit mais je ne pouvais pas refuser de vivre un moment assez exceptionnel pour le 1er Marathon d’Emilie et sa fille Juliette en joëlette. Un des moments le plus fort de cette année 2019. 5h04′ de plaisir partagé autour de Juliette et Emilie pour son 1er Marathon.

Des copains, j’ai la chance d’en avoir quelques uns (et unes), impossible donc de ne pas être là quand ils ou elles fêtent des moments uniques comme ici à Nantes le 100ème Marathon de Cathy chez elle. 4h34′ avec un seul regret, celui de ne pas avoir pu franchir la ligne avec notre néo centenaire.

Un week-end de ouf même s’il m’a permis d’ouvrir les yeux sur beaucoup de choses qui m’ont bien aidé pour la suite de la saison. Une très belle photo avec des copains que j’espère revoir très bientôt sur les routes. Néanmoins, ce fut une vraie souffrance sur le 2ème Semi et une prise de conscience pour la suite de la saison. 4h16′.

Petite balade Bretonne pour les 57km de l’Ultra Marin, histoire de repérer la partie finale du Grand parcours des 177km. Ce sera sera mon Grand objectif de l’année prochaine. 7h02′ pour boucler le parcours, prions pour faire la même chose en 2020 sur la fin du grand parcours.

Un petit Marathon off sur le parcours de 1979 à l’occasion du 40ème anniversaire qui passait par toutes les mairies d’arrondissement.

Un dossard assez inattendu que celui du Médoc qui est généralement extrêmement compliqué à avoir à moins de se lever très tôt le jour des inscriptions ! Une 3ème participation qui est toujours aussi exceptionnelle tellement ce Marathon est hors normes et magique. Des passages inoubliables devant des domaines somptueux. A faire et à refaire en 2020 avec mes cousins Québécois qui n’attendent que ça. Apprécié jusqu’au bout du bout en 6h25′.

Un très beau trail à La Châtre dans l’Indre ! Une occasion pour moi de courir sous les couleurs de mon club de Boussac. Une épreuve où je me suis vraiment régalé malgré le fait que je ne sois pas un spécialiste de ce genre d’épreuve mais je me soigne. LOL ! 1h10′ pour une belle 47éme place/218

Petit passage en Normandie chez ma copine Noëlle qui était venue pour la première fois en Creuse chez moi à Domeyrot. Un superbe semi qui confirmera ma bonne forme avant d’attaquer les Marathons de cette deuxième partie de saison. 24éme en 1h36′ et 5éme M2 !

Passage sur l’hippodrome de Vincennes pour une cause qui m’est chère : la lutte contre le cancer avec la course Odysséa. La dernière course avant de m’envoler pour le Québec. Une belle course pour défendre une belle cause.

Que dire sur ce voyage ou plutôt que retenir tellement il a été magique et exceptionnel ? Des paysages sublimes, des personnes formidables, des rencontres et des lieux uniques. Bref des souvenirs inoubliables et 2 Marathons sous les 3h30. Ce qui ne m’était pas arrivé depuis novembre 2016, comme quoi tout le travail de cet été a fini par payer. Merci beaucoup Jean Luc Devroute pour les conseils et pour le plan d’entraînement. 3h29′ avec un podium M2 sur le premier.

A peine le temps d’atterrir qu’il me faut déjà enchaîner par un nouveau Marathon à Chablis pour une très belle première édition. J’avoue que je l’ai beaucoup appréhendé à cause de la fatigue accumulée pendant mon voyage mais aussi et surtout à cause du décalage horaire. Là encore, il aurait été dommage de ne pas en être tellement je me suis amusé avec les copains sur un parcours loin d’être évident comme souvent sur les festifs !

A peine le temps d’atterrir qu’il me faut déjà enchaîner par un nouveau Marathon à Chablis pour une très belle première édition. J’avoue que je l’ai beaucoup appréhendé à cause de la fatigue accumulée pendant mon voyage mais aussi et surtout à cause du décalage horaire. Là encore, il aurait été dommage de ne pas en être tellement je me suis amusé avec les copains sur un parcours loin d’être évident comme souvent sur les festifs !

Un incontournable pour tout Centenaire qui se respecte que le Marathon du Beaujolais auquel je participais pour la 3ème fois en 3 ans ! Des conditions météo un peu compliquées mais quel bonheur d’être là une nouvelle fois. 5h42 c’est long mais c’est toujours aussi bon !

Direction l’Espagne du côté de Valence pour un Marathon exceptionnel qui va devenir un incontournable tellement il est exceptionnel. Preuve en est que l’édition 2020 est déjà complète quasiment un an à l’avance malgré 4000 dossards supplémentaires ! Mon RP de la saison en 3h26′ pour ce qui est mon 4ème sub 3h30. Dommage d’être parti de trop loin dans le SAS 3h45 qui m’a fait slalomer pendant près d’un semi.

Je pensais que Valence serait le dernier de l’année mais c’était sans compter sur un changement de dernière minute qui m’a fait retourner du côté de Sully sur Loire pour la 4ème fois. 2 ans après ma précédente participation, avec toujours autant de plaisir malgré des conditions souvent dantesques ! 3h39 record sur ce parcours.

2 belles épreuves festives pour finir l’année avec Sérignan et Pézenas juste pour le plaisir sans prise de tête.

Pour résumer :

🏅 15 Marathons dont 1 off mémorable et 4 sub 3h30 pour un RP 2019 à 3h26 !

🏅 1 mini Ultra de 57km pour préparer le Grand Ultra Marin.

🏅 2/3 autres belles épreuves toujours aussi sympa pour aussi prendre du plaisir et partager avec les copains.

arrow